Vidéos-entretiens de C. Abecassis

Voici une série de petits entretiens, filmés avec beaucoup de finesse par Catherine Abecassis, en juin, juillet et septembre 2014, sur ce qu’apprécient les gens du quartier.
https://www.youtube.com/channel/UCYJSrH9HxAmn_UzCZOr-FZw/videos

Thomas, habite rue du Soleil (20ème). S’occupe de « Fenêtres sur Tour », sur le partage de « points de vue », depuis les fenêtres des habitants du quartier.
fenetres.sur[email protected]
Roland; né au Pré-St-Gervais, habite rue Compans: il faudrait complètement reconstruire la place, faire sauter les logements. Avant existait une vie de quartier. Aujourd’hui ce n’est plus possible, du fait de la proximité, du déséquilibre social, du communautarisme…

 

 
Iliès, Riad,  Yassine et Youssef: y habitent tous les deux; ils y aiment la « Fête », le foot, les magasins…
Jean-Louis, alias Yann
habite 64 rue Compans depuis 1988
Apprécie le square, l’espace grand. Mais la place n’est pas suffisamment aménagée pour les personnes.
Arlette: sa fille y habite; est émerveillée par tout ce que l’on y trouve. « La place des Fêtes, c’est mieux que la Samaritaine »
 
Patricia, habite depuis un mois, dans une maison avec espace vert. premières impressions… L’endroit a bien été massacré. Apprécie le marché, l’idée de place ouverte, d’agora.
 
Martial, enfant, habitait rue Piat, et venait jouer sur la Place.
Apprécie la Place, 
Severine
Habite à Télégraphe. Apprécie l’espace, le marché.
Il manque l’animation de la place, des opportunités pour s’y rencontrer. Il faut occuper la place, créer une convivialité.
 
Catherine. Habite depuis 3 ans, apprécie beaucoup les gens du quartier. Souhaite que chacun, avec toutes ses différences, trouve sa place, dans la Place.
Gérard, habite depuis 1997. Apprécie l’accès très rapide vers le coeur de Paris, le marché est formidable, avec sa diversité d’offres.Que faire pour que l’on s’arrête un peu sur la Place? Comment améliorer l’insertion de la Place au sein de son environnement?
(juin 2014)
 
Christelle, habite depuis 2002. Apprécie cet espace ouvert, libre, sans voitures, semblable à une place de village. N’aime pas le vent, cette architecture abandonnée. Souhaite que cet espace soit ouvert pour les jeunes, les personnes agées.
(juin 2014)
Etienne: habite depuis 15 ans.  « les gens de la Place des Fêtes ont occupé eux-mêmes leur espace; ils ont eux-même inventé leur espace, comme on occupe un terrain vague »
Lydia, habite depuis 2001, aime l’atmosphère, endroit très vivant, très attachée au quartier. Attend que la Place devienne une place « des Fêtes », soit un lieu de rencontres, des lieux culturels.
Steve
A connu la Place des Fêtes bien avant les « constructions »
La Place des Fêtes, c’est surtout son marché!
Monique, habite il y a 19 ans. La Place est un endroit très contrasté, agréable par les écoles. Le marché est très important. Mais sans le marché, c’est tristounet. Cette architecture a des qualités, que  l’on voit de très loin, pourra être le lieu de projets très novateurs, des jardins sur les toits,…
Françoise, habite en Afrique; de séjour à Jaurès, vient de découvrir le marché, avec sa boucherie chevaline. 
Vous avez tout! C’est très agréable, on n’y est pas bousculé!
Juramy
Habite depuis 43 ans rue Pixéricourt. La Place est très agréable, y vient prendre le soleil 
Coiffeuse, aimerait habiter dans ce quartier sympa, super agréable à vivre, où il y a tout à proximité.
Cora Sylla
Est arrivée depuis deux mois; aimerait y avoir une maison, car les gens sont gentils.